Dîmes

Paroisse Saint-Jean-Baptiste

Campagne de la dîme 2017-2018

Novembre 2017

Aux amis et paroissiens de Saint-Jean Baptiste. Merci de prendre le temps de lire ce message. Il vous concerne, puisqu’il s’agit de l’église Saint-Jean-Baptiste. Au cas où vous ne l’auriez pas encore localisée, cet édifice, l’une des plus grandes églises paroissiales au Québec, s’élève rue Rachel, coin Henri-Julien.
Depuis un siècle, ce temple imposant poursuit sa mission cultuelle, culturelle, communautaire et patrimoniale au milieu de notre quartier.

Cultuelle. La communauté de Saint-Jean-Baptiste se caractérise par sa jeunesse et son dynamisme. Pour tous les âges de la vie (ou presque), des lieux d’accueils ont vu le jour ces dernières années. Depuis la garderie St-Jean-Baptiste, aux jeunes adultes de la Bande FM (Foi et Mission), en passant par les groupes de jeunes ados (scouts, catéchèse). Cette année, un nouveau groupe de cheminement pour les couples et les familles verra le jour, ainsi qu’un rendez-vous de prière mensuel en collaboration avec des chrétiens d’autres dénominations.

Culturelle. L’église accueille annuellement une vingtaine d’évènements musicaux et artistiques majeurs. À la rentrée, les amateurs de musique pourront vibrer au rythme des “Barr Brothers” ainsi que de la programmation du festival “Pop Montréal”. Grands orchestres classiques et petits ensembles se produisent à l’église ou dans notre chapelle Saint-Louis.

Communautaire. L’église demeure un lieu d’accueil et de rassemblement. Les bénévoles de la Saint-Vincent-de-Paul accueillent les personnes en difficultés pour de l’aide alimentaire, vestimentaire, ainsi que pour un repas mensuel “VIP” entièrement préparé par sa super-équipe de bénévoles. La communauté offre aussi un lieu de fraternité tous les dimanches midi lors d’un repas-partage, ainsi qu’un accueil particulier pour les personnes en provenance du Moyen-Orient.

Patrimonial. L’église Saint-Jean-Baptiste brille par son architecture, son ampleur et sa lumière unique. L’édifice centenaire est ouvert durant la période d’été pour des visites. Pour maintenir ce patrimoine, nous avons recours essentiellement au soutien de la communauté. Vu l’ampleur des coûts d’entretien, les administrateurs ont choisi d’investir leurs efforts dans l’emménagement d’une portion du vaste sous-sol à des fins locatives. Une école de musique ainsi qu’une agence de communication aménageront cet automne dans nos murs, ce qui assurera des revenus stables, sur un long terme, pour l’église.

ainsi qu’une agence de communication aménageront cet automne dans nos murs, ce qui assurera des revenus stables, sur un long terme, pour l’église.

Peu importe vos croyances, cet édifice vous est aussi confié, résidents de cette partie du Plateau Mont-Royal. À l’issue de la présente campagne de la dîme, nous souhaiterions maintenir vivant ce patrimoine unique. Nous aurions besoin, pour cela, d’environ $25.000. Merci de bien vouloir considérer la contribution que vous pourriez apporter à cet effort important. Notez que nous accueillons aussi tout service bénévole, ainsi que toute idée constructive pour sauver notre église.

canadon1Merci d’avance !
Bien cordialement,

Alain Mongeau, le curé.

Si vous le souhaitez, vous pouvez donner votre dîme en ligne via canadon.org